En tête du marathon des jeux du Commonwealth, il s'effondre à deux bornes de la victoire

Victime de la chaleur qui étouffe actuellement les jeux du Commonwealth de Gold Coast (Australie), l'Écossais, Callum Hawkins, s'est liquéfié à deux kilomètres de la ligne d'arrivée d'un marathon qu'il avait survolé de A à Y.

C'était sa course. À lui et à personne d'autre. Après un départ canon, Callum Hawkins était en pleine démonstration et se promenait seul en tête du marathon, avec près de deux minutes d'avance sur ses poursuivants. Il restait alors un peu plus de deux kilomètres sur les 42,2 que compte l'épreuve. La victoire lui tendait les bras. Mais ça, c'était avant de se faire rattraper par le thermomètre et la vague de chaleur qui s'abat sur la côte est de l'Australie. 32 degrés à l'ombre, beaucoup trop pour un Écossais. Déshydraté, victime de crampes, Callum s'est effondré une première fois, avant de repartir sous les encouragements des badauds pour finir par abandonner quelques centaines de mètres plus loin.

À bout de force, Hawkins ne réagit même pas en voyant l'Australien, Michael Shelley, le dépasser pour filer vers la victoire, et ce alors que l'équipe médicale ne l'a pas encore pris en charge. De longues minutes de souffrance supplémentaires durant lesquelles le coureur de 25 ans reste au sol, hagard, et qui ont fait craindre le pire à tous les forçats de l'asphalte. Dont Paula Radcliffe, légende du marathon et détentrice du record du monde féminin depuis 2003 (2h'15m'25s), qui s'est énervée sur Twitter en expliquant que cette course pose "de grandes questions pour le comité local d'organisation et le staff médical. Cela n'aurait jamais du arriver".

Transféré vers l'hôpital de Brisbane, Callum Hawkins a tenu à rassurer tout le monde via ses proches, qui ont rapidement précisé qu'il n'y avait aucune inquiétude concernant sa santé et ont même fait passer un message à sa demande lors de la cérémonie de clôture : "Merci pour tous vos messages de soutien. Je me sens beaucoup mieux maintenant". Une désillusion que le quatrième du marathon des championnats du monde de Londres en 2017 va maintenant devoir oublier. Pas une mince affaire.

  • 0