Author banner

Par Asics

Peu importent les règles, la raison ou le score, l’essentiel c’est de bouger.

De plus en plus pratiqué en France, il est fort logique que le triathlon bénéficie du boom connu par la course à pied et le cyclisme ces dernières années. Impossible de s'ennuyer avec un sport qui mélange course, vélo et natation, adaptable à tous les niveaux grâce aux différents formats qu'il propose. Cette hype se vérifie également sur Instagram où les comptes consacrés au triathlon se multiplient. Athlètes pros ou sportifs passionnés, nous vous proposons une sélection inspirante d'accrocs à l'acide lactique.

 

1- La star : Jan Frodeno

(c) Jan Frodeno

Médaillé d'or aux Jeux Olympiques de 2008 à Pékin, Champion du Monde d'Ironman 70.3 en 2015 et d'Ironman en 2015 et 2016, Jan Frodeno est le parfait représentant de l'incroyable école allemande de triathlon. Détenteur du record du monde en bouclant les 3,8 km de natation, 180,2 km de vélo et 42,195 km de course à pied en 7 heures 35 minutes et 39 secondes lors du Challenge Roth en 2016, Frodeno a construit son superbe palmarès à coup de méthode, d'humilité et d'assurance. Des qualités qui transpirent à travers son compte Instagram particulièrement bien tenu grâce à des photos aussi inspirantes que les performances de cet athlète hors normes, suivi par plus de 250 000 fans.

 

2- La courageuse : Morgane Armiroli

(c) Morgane Armiroli

Le compte de Morgane Armiroli ne pourra vous inspirer que du respect. Non seulement cette jeune sudiste est une triathlète accomplie puisqu’elle a déjà franchi la ligne d’arrivée de l’IronMan d’Hawaii en 11 heures et 35 minutes mais elle est également pompier volontaire en attendant les résultats du concours de sapeur-pompier professionnel. Soldat du feu, soldat à l’entrainement, Morgane fait preuve au quotidien d’un courage et d’une énergie sans limite 

 

3- Le moche : Jeffrey Symonds

(c) Jeffrey Symonds

« The ugliest man in triathlon », c’est ainsi que Jeffrey Symonds s’auto définit. Ce canadien aujourd’hui âgé de 32 ans a débuté le tri lorsqu’il en avait 20 ans. Sa médaille de bronze surprise au championnat du monde 70.3 de 2011 marque le sommet de sa carrière. Il remportera par la suite l’Ironman de Melbourne en 2015. « Ce que j’aime dans les courses d’endurance c’est qu’il n’y a pas beaucoup de stratégie. La meilleure stratégie c’est de travailler le plus dur possible, tout le temps. », moche mais travailleur donc…

 

4- L'artiste : Liz Kellerer

(c) Liz Kellerer

Le compte Instagram le plus arty de notre sélection, bien que Liz soit comme tous les acharnés de triathlon une immense sportive, ses photos rendent hommage à l'esthétique du triple effort. Bien aidée par les magnifiques paysages écossais, Liz livre régulièrement sur son Insta des contenus qui au choix vous en mettront plein les yeux ou vous feront mal aux jambes.

 

5- Le couple : Cassandre Beaugrand et Sylvain Fridelance

(c) Cassandre Beaugrand

Dans le couple Beaugrand – Fridelance, madame a participé aux Jeux Olympiques de Rio et vient de remporter avec Vincent Luis et l’équipe de France de relais mixte le titre de Champions du Monde, monsieur est vice-champion d’Europe des moins de 23 ans. S’ils ne partagent pas la même bannière puisque Cassandre est française et Sylvain suisse, ces deux espoirs de l’élite mondiale espèrent bien décrocher tous les deux leur qualification pour les JO de Tokyo en 2020.

 

6- L'amateur : Matthieu aka Frenchfuel

(c) Frenchfuel

Au sens noble du terme, Matthieu est un autodidacte du triple effort. Ancien joueur de handball, il s'est d'abord consacré au cross-fit et à la course à pied avant de compléter avec la natation et le vélo pour basculer vers le triathlon. Test de matériel, entrainements, organisation de son emploi du temps, courses, French Fuel partage tous ses ressentis au jour le jour sur les réseaux sociaux et sur son blog. Si vous hésitez ou débutez, Matthieu vous fournira votre dose quotidienne de motivation, à vous de vous lancez !

 

Si les Jeux Olympiques constituent un objectif réservé aux athlètes hors normes, rien n’empêche les sportifs amateurs de se lancer le défi de participer à un triathlon. Que ce soit sur un format court, très ludique, ou pour repousser ses limites le plus loin possible en bouclant un IronMan. Bon maintenant qui sont les hyperactifs chauds pour se jeter à l’eau avant d’enfourcher le vélo puis d’enfiler les baskets ?