Kilian Jornet ajoute encore une ligne à sa liste de records battus

Dans le milieu de l'ultra-trail, Kilian Jornet est déjà une légende. Après avoir, entre autres, grimpé deux fois l'Everest sans oxygène l'année dernière, il a cette fois-ci battu un record vieux de 36 ans en Angleterre.

Il y a dix jours, il revenait à la compétition après une blessure au péroné contractée en mars dernier. La compétition en question ? Juste le marathon du Mont-Blanc qu'il terminait et remportait en 3 heures 54 minutes et 54 secondes. Kilian Jornet ne fait jamais rien comme personne et, à peine remis d'une sérieuse blessure, il est presque toujours meilleur que les autres.

D'ailleurs, il a voulu en rajouter une couche hier en s'attaquant à un record vieux de 36 ans. Une traversée de 42 sommets (106 km et 8200m de dénivelé positif) dans le Lake Districk au Royaume-Uni. À la base, c'est un sportif anglais, Bob Graham, qui avait lancé un défi à tous les coureurs du pays. Au fur et à mesure, le défi devient un club réunissant tous ceux qui parviennent à finir le parcours en moins de 24h. Et, au final, le club devient un record quand Billy Bland, un coureur local, franchit la ligne d'arrivée en 13h53 en 1982.

Mais ça, c'était avant que Kilian Jornet n'en entende parler. L'insatiable athlète catalan s'est donc attaqué à ce record vieux de 36 ans, hier, et l'a battu en 12h et 52 minutes. Monstrueux, comme toujours. Et le tout, deux mois avant avant l'ultra-trail du Mont-Blanc. Plutôt bon signe pour lui.

  • 0