En images, découvrez Taghazout, paradis marocain du surf, du skate et du yoga

Asics Logo

Au sud du Maroc, face à l’océan Atlantique, se cache un village de rêve : Taghazout. Déjà fréquenté par les hippies dans les sixties, la baie de Taghazout fait aujourd’hui office de terrain de jeu idéal pour les kids marocains, les chats, les surfeurs et les touristes en quête de détente sous le soleil. 

À Taghazout, on vit surf du matin au soir

En images, nous vous avons rapporté des bons plans, des adresses, des astuces, pour un city guide de Taghazout, destination idéale pour enfin vous mettre au surf. 

Atterrissage à l’aéroport d’Agadir. Une trentaine de minutes en taxi par la route côtière pour faire connaissance avec notre petit paradis : Taghazout. Prononcez “Tarhazout” pour la jouer à la marocaine. Dans ce village de maisons traditionnelles sur lesquelles sont peintes des fresques à la gloire du surf, la population est relativement jeune mais surtout très tranquille. Là-bas, pas de tracas, pas d’attrape-touristes, on vit à la coule, au gré du vent qui caresse l’océan.

Huile d'argan, miel, tapis traditionnels, les spécialités marocaines.

La ride, la ride, la ride !

Que vous n’ayez jamais pris de vague ou que vous soyez un surfeur aguerri, vous trouverez votre bonheur à Taghazout. Les spots sont beaux et il y en a pour tous les niveaux.

Panorama, à l’entrée sud de la ville, est parfaite pour les débutants. Le spot d’Anchor Point, au nord, offre une vague de taille moyenne, très régulière, qui permet de savourer deux minutes de bonheur en équilibre sur son longboard. C'est l'un des spots les plus réputés du pays. Pour les experts, préférez le spot d’Anza, situé entre Agadir et Aourir, au sud de Taghazout.

Vos trouverez plus d’infos sur les spots environnants juste ici

Panorama, l'un des spots des alentours.

Les skateurs aussi trouveront leur paradis : un park idyllique a été construit cette année en haut de la colline qui surplombe Taghazout. C’est simple, c’est l’un des plus beaux park que aurez l’occasion de voir. On vous conseille d’y accéder à pied, en empruntant le chemin en pente sur la colline, tracé par les chèvres du village. Un bon échauffement avant d’atteindre le septième ciel.

Dans le jargon skate, on appelle ça un ditch. Retour aux sources du skateboard façon Dogtown.

Le team skate de Wasted Paris a d’ailleurs sorti une jolie vidéo, Oulmes, en célèbration des côtes marocaines, dans laquelle on aperçoit le skatepark de Taghazout.

Surf camps, des plats de saison et du yoga

Après l’effort, le réconfort ! Après vos sessions de surf, un bon lit, c’est l'idéal. Pour dormir, si vous recherchez une ambiance cosy façon villa de vacance, posez vos valises à à Amouage.

Déjeuner avec vue ?

Pour un trip sous le signe du surf et de la healthy life, préférez World of Waves, une surf house qui, au réveil, offre la plus belle vue du village. Leur petit déjeuner vaut le détour, rien que pour la fraîcheur de leur jus d’orange. Du même acabit, la Villa Mandala propose en plus des retraites yoga.

Pour un séjour tout confort, dans le calme et sans prise de tête, le Sol House est l’hôtel idéal. Vous dormirez dans des bungalows individuels en bois, avec toutes les commodités à portée de main : piscine, buffet, cours de surf et location de matériel. Eco-responsable, le Sol House est situé devant le spot Panorama, les pieds dans l’eau. Vous partagerez votre bout de plage avec les chevaux et les chameaux. Pour nous, c’est oui !

Vos voisins de plage : des chameaux et des chevaux.

Où manger ?

Pour un repas avec vue sur l’horizon, le restaurant du surf camp World of Waves est ouvert matin, midi et soir. Vous pouvez aussi faire un tour Chez Josephine, où un duo de lyonnaises vous préparera leurs bons petits plats. Notre spot préféré reste le Café Mouja, au nord de la ville, où se retrouvent les surfeurs locaux pour se ravitailler après la session. Une cuisine de saison, aussi simple que savoureuse.

Un chat profite de la vue

Autour de Taghazout

Si vous passez par Aourir, ne partez pas sans avoir gouté leurs petites bananes, c’est la spécialité du village. Les touristes anglais ont d'ailleurs renommé ce dernier “Banana Village”.

À Aourir, un musicien joue sur son Kamanjeh fait maison

Au nord, à Imsouane, se trouve l’une des vagues les plus réputée du Maroc. Pas loin, à Tamri, vous pourrez vous émerveiller devant les arbres à chèvres. Le sud ouest du Maroc étant très aride, les chèvres grimpent dans les arbres pour se délecter des fruits qui poussent sur leurs branches.

Seul hic du voyage, on trouve pas mal de détritus sur les plages. Mais à chaque problème sa solution : avant votre session, au réveil, promenez-vous sur le sable avec votre sac poubelle et ramassez chaque bout de plastique que vous trouverez. C’est aussi ça l’esprit surf, non ?

Hamid, professeur de surf de l'hotel Sol House

Taghazout est un vrai coin de paradis qui garantit un dépaysement total. Sur place, la vie est encore peu chère, tout comme le billet d’avion pour Agadir, ce qui en fait l’endroit rêvé pour se mettre au surf. On vous conseille d’organiser un tour sur la baie prochainement, avant que les grands groupes hôteliers n’y posent leurs bâtiments. On vous voit déjà rêver d'un footing sur la plage, d'une séance de yoga ou d'une session de surf au coucher de soleil. 

Move it move it !

Des fidèles reviennent de la mosquée de Taghazout

Près du Café Mouja.

Si vous aimez les chats, votre paradis, c'est là bas.

Crédits photos : Thomas De Ambrogi

Crédit image de couverture : Ombeline de Louvigny - Taghazout-Beach

V2 - PLS
  • 0