Un week-end de sports, de handball féminin, de Fury et de Fourcade

Chaque lundi matin, MOVE IT MOVE IT te propose un résumé de ce qu'il s'est passé sur les terrains, courts et autres gymnases du monde entier.

La héroïne : Kristina Vogel

C'est la belle image de ce week-end. Six mois après un terrible accident à l'entraînement, la cycliste allemande a fait son retour, en fauteuil roulant, dans un vélodrome. Désormais paraplégique, Kristina Vogel ne pourra très certainement plus jamais marcher de sa vie. Mais elle tenait à montrer qu'elle était prête à vivre sa nouvelle vie. Championne.

L'image : Fury vs Wilder

Parfois, une image vaut mieux que mille mots. Le combat entre Tyson Fury et Deontay Wilder s'est terminé sur un match nul alors que le Britannique, bien que tombé deux fois au sol, semblait avoir dominé le combat.

Le cocorico : le relais mixte au biathlon

Pour le retour du biathlon, Martin Fourcade a mené l'équipe de France mixte à la victoire. À Pokljuka en Slovénie, le quintuple champion olympique s'est trouvé "un peu raide" mais a résisté au retour des Suisses et a offert à ses coéquipiers Simon Desthieux, Anaïs Bescond et Justine Braisaz la première victoire de la saison. Champions.

Le chiffre : 9

Comme la réaction des handballeuses françaises au championnat d'Europe. Après une première défaite inaugurale contre la Russie, les Françaises se sont bien rattrapées ce week-end en séchant la Slovénie, 30 à 21, en leur mettant neuf unités dans la vue. Mais elles devront s'employer mardi, contre le Monténégro, si elles veulent voir le tour suivant. À suivre, donc.

Le record : l'USAP

Et de onze ! L'équipe de rugby de Perpignan a encaissé sa onzième défaite d'affilée cette saison. La sixième à domicile. Aucune victoire. Aucun match nul, non plus. Un record en Top 14. Ainsi, ils viennent de dépasser le Stade montois, lequel avait enregistré dix revers en 2012-2013. Courage à eux.

Le post Instagram : Guillaume Canet

Présent au Masters de Paris, l'acteur français est toujours autant passionné d'équitation et a offert une jolie démonstration aux spectateurs présents au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte.

Voir cette publication sur Instagram

Je sais que ça gonfle certains d’entre vous mais tant pis... je suis tellement content que je partage.😊 Aujourd’hui grosse perf pour moi, je sors sans faute du Grand Prix 2* à Paris parmi de très très bons cavaliers pros. Et le cheval est jeune il n’a que 8 ans... C’etait dur pour nous deux. 😅 Voici la vidéo : en deux parties, glissez à gauche pour la fin.. À voir avec le son... 🎛🎧@longinesmasters @guillaume_canet_rider @lacoste @gpa_safety_legend @flex_on @breitling @meyerselles @parlanti_roma @dyon_belgium @oscaretgabrielle @cavalleriatoscana @vetselect_horse @audi @stephexstables #lacoste #parispolo #gpa_safety_legend #flexonstirrups #breitling #meyer #dyon #oscaretgabrielle #parlanti #cavalleriatoscana #stephexstables #LoenRiders #audi #horse #showjumping #horseriding #equestrian #horseshow

Une publication partagée par Guillaume Canet (@guillaumecanetofficiel) le

C'était aussi l'occasion de voir s'affronter l'Europe et les États-Unis lors de la Riders Masters Cup. Et pour la troisième fois d'affilée, c'est encore les cavaliers du Vieux Continent qui ont remporté ce duel.

Par Ugo Bocchi, publié le 03/12/2018