Par Ugo Bocchi

Le geste de la cheerleader fait référence au kneeling de Colin Kaepernick, ancien joueur des 49ers de San Francisco.

Vendredi, juste avant le match de football américain entre les 49ers de San Francisco et les Raiders d'Oakland, l'image a fait le tour des réseaux sociaux : une pom-pom girl pose un genou à terre pendant l'hymne américain. Une référence au kneeling, mouvement lancé par Colin Kaepernick en 2016 pour protester contre les violences policières envers les minorités américaines. Et dans le milieu plutôt très conservateur de la NFL, c'est peu dire que le geste est assez mal vu.

D'ailleurs, après avoir décidé de se faire entendre, Colin Kaepernick a été écarté par les 49ers et n'a jamais retrouvé de club. Aujourd'hui, même s'il est soutenu par Nike et d'autres sponsors, l'ancien quarterback ne peut plus exercer son métier au sein de la grande ligue de foot US.

De son côté, la cheerleader en question, anonyme vendredi dernier, a fini par être identifiée. Elle s'appelle Kayla Morris, vient d'Antioch en Californie, et est devenue la première personne hors footballeurs américains à défier la NFL en s'agenouillant pendant The Star-Spangled Banner. Et, clairement, en pleines élections de mi-mandat, ce geste n'a pas manqué de faire réagir et a rapidement pris une tournure politique aux États-Unis.