Par Ugo Bocchi

Le tennisman australien a décidé de se prendre en main et l'a confié à la presse nationale : il va consulter un psychologue pour se renforcer mentalement.

Nick Kyrgios le prouve régulièrement : il est capable du meilleur comme du pire. Mais cette saison, il a certainement un peu plus penché vers le pire. On se souvient notamment qu'à l'US Open, face à Pierre-Hugues Herbert, un arbitre était descendu de sa chaise pour lui remonter le moral. Ou encore qu'il s'amuse parfois avec ses bouteilles d'eau... 

Quoi qu'il en soit, il a perdu son statut de numéro 1 australien et il pointe aujourd'hui à la 38e place du classement ATP.  Et ça, il a envie que ça change. Voilà pourquoi Nick Kyrgios a décidé de se reprendre en main. Au Canberra Times, il a déclaré qu'il allait désormais se faire suivre par un psychologue : 

"J’ai probablement trop traîné avec ça. Mais ça y est, je m’y suis mis, je me sens plus libre d’en parler. Et j’ai le sentiment que je n’ai plus à m'en cacher. J’ai dû lutter cette année avec des problèmes sur et en dehors du court (...) Je suis en train de travailler avec mon staff afin de trouver le bon équilibre dans mon calendrier, ce que je ne suis pas parvenu à faire ces deux dernières années."

2019 sera-t-elle l'année de la maturité pour Nick Kyrgios ? C'est tout en cas le message qu'il a essayé de faire passer lors de la journée internationale des enfants en Australie, où il est apparu particulièrement souriant et détendu. "Je vais essayer de m'amuser à nouveau et d'être prêt pour l'année prochaine" a-t-il conclu. On a hâte de voir ça.