Par Ugo Bocchi

C'est la fin de la saison 2018 du FISE World Series. Et à Chengdu, comme ailleurs, quelques riders français se sont fait remarquer.

Animateur à l'Espace de glisse parisien (EGP18) au quotidien, Diako Diaby est également un esthète. Pas forcément bien classé au général, il a juste survolé la finale de l'étape chinoise ce dimanche. Un run quasiment parfait, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Idem pour Manon Derrien en roller féminin qui, elle, a terminé en tête du classement général de ce FISE World Series 2018. De son côté, en terminant troisième à Chengdu, Matthias Dandois a également décroché la médaille d'or en BMX flat. Son septième titre de champion du monde à l'heure qu'il est. Et surtout, le premier officiel puisque c'était la première fois de l'histoire que l'union cycliste internationale (UCI) reconnaissait l'événement. Rien que ça.

Au classement général, Matthias Dandois était suivi de près par un autre français, Alex Jumelin. Chez les femmes, Céline Vaes s'est également illustrée en terminant sur la troisième marche du podium.

Et sinon, en skate, à noter la belle troisième place au général du skateur havrais, Joseph Garbaccio, qui a terminé sur la deuxième marche en Chine.

Au total, après cette saison FISE 2018 bien remplie, les riders français comptabilisent cinq médailles, dont deux en or. Ce qui est, il faut le dire, un bilan plutôt très satisfaisant.