Par Ugo Bocchi

Marvel et yamakasis se sont réunis en Grèce...

C'est bien connu : Santorin est un gros repère touristique en Grèce. C'est un peu moins connu, mais l'île des Cyclades pourrait également, dans les années à venir, devenir patrimoine mondial de l'humanité. Et c'est beaucoup plus spécifique : Santorin est un paradis pour les traceurs, sorte de yamakasis contemporains.

Selon eux, les toits plats et rapprochés de la commune leur offrent un terrain de jeu incomparable. Et puis surtout, les locaux ne voient pas de mal à ce que des gens courent sur leur maison. Les traceurs sont donc plutôt libres de leurs mouvements.

Effet de surprise

Alexandre Ollier, 17 ans, fait partie de la communauté des fondus de parkour. Et depuis qu'il regarde des vidéos sur Youtube, il rêve de rider les toits blancs de Santorin. Alors, puisqu'il commence à se faire un nom dans le milieu et qu'il a désormais l'appui de la marque GoPro, il a décidé de réaliser son fantasme.

Mieux, il a voulu marquer les esprits. Accompagné de deux de ses potes, également mineurs, et avec l'aval de leurs parents, ils ont décidé de se déguiser en super-héros et de se faire plaisir. Histoire de mêler deux univers qui leur tiennent à coeur. Et à voir quelques visages de locaux interloqués sur leur vidéo, on peut clairement affirmer que l'effet est réussi.