Par Ugo Bocchi

"Shaka", le nouveau film de Mathieu Crépel, ancien champion du monde de snowboard freestyle, retrace sa reconversion et sa conquête de Jaws, vague hawaïenne la plus puissante du monde.

Deux ans. C'est le temps qu'il a fallu à Mathieu Crépel pour se mesurer à Jaws ("La mâchoire" en VF) l'une des vagues les plus terrifiantes et puissantes de la planète. Mais avant de se jeter à l'eau, il est utile de rappeler que Mathieu Crépel est juste le snowboardeur le plus titré de l'Hexagone :

  • Quatre titres mondiaux (2005, 2006 et 2007 x2)
  • Une médaille d’argent aux X Games (2010)
  • Deux participations aux Jeux Olympiques (2006, 2010)

Mais voilà, le rideur de Tarbes n'est pas du genre à vivre sur ses acquis.  Sa soif de nouveaux challenges, il l'a épanchée pendant deux ans, lui qui a toujours partagé son temps entre l'océan et la montagne, et a tout mis en oeuvre pour mener sa quête à son terme : dompter l'une des vagues les plus emblématiques de la planète surf. Il a notamment rencontré Guillaume Néry, apnéiste, pour mieux appréhender la chute et les apnées involontaires.

Mathieu Crépel a également échangé avec Gerry Lopez, légendaire surfeur hawaïen, ou encore Koa Rothman, prodige du surf de gros. Et ces rencontres n'ont toujours eu qu'un seul but : s'élever en tant que sportif (en tant qu'homme, aussi) et appréhender le mieux possible les risques inhérents à ce niveau de pratique. Car prendre une grosse vague pour un surfeur "amateur" - encore plus un monstre sacré comme "Jaws", ça ne s'improvise pas. Même lorsqu'on a surfé toute sa vie sur son temps libre, ce qui est le cas de Mathieu.

Le fameux signe du Shaka.

Voilà pourquoi l'ancien snowboardeur a transformé cette quête de Jaws en un documentaire intitulé "Shaka : Born in the Mountains, raised by the Waves" ("Né en montagnes, élevé par les vagues" en VF) - du nom de ce signe de main particulièrement apprécié à Hawaï ou Tahiti (par Ronaldinho et Antoine Griezmann, aussi) et qui signifie "relax". Sortie en salle de ce voyage initiatique prévue le mardi 31 octobre, après une avant-première française programmée à 20h30 au Grand Rex de Paris.