Par Ugo Bocchi

Et forcément, il s'agit d'un golfeur français : Matthieu Pavon, 25 ans, originaire de Toulouse. Grosse fierté tricolore.

Jeudi, douzième trou, sur le Masters du Portugal. Un coup qui part de travers et voilà sa balle qui part dans l'eau. Et puis sans hésiter, pour éviter de jouer le reste du parcours trempé, Matthieu Pavon enlève son pantalon et se jette à l'eau. Mieux, il retire aussi sa casquette. Pourquoi ? On ne sait pas. En tout cas, sa technique a fonctionné puisqu'il a réussi à se sortir de cette mauvaise passe, en ne concédant seulement qu'un bogey.

Sur Twitter, Matthieu Pavon, le fils de Michel Pavon, ancien joueur de football passé par Toulouse, Bordeaux ou encore Montpellier, a pris la scène avec humour. Forcément. "Au moins, j'ai essayé" a-t-il déclaré. Car de toute manière, ça n'a pas changé grand chose au classement. Après ce premier tour, il pointe à la 27e place du classement dominé par l'Australien Lucas Herbert.

S'il n'est pas vraiment un habitué des strip-tease sur le green, Matthieu Pavon n'a en général pas peur de se mouiller ou de se salir. En juillet dernier, sur l'Irish Open, il était allé récupérer son divot (morceau de gazon arraché avec la tête de club à l'impact) à plat ventre et au péril de la propreté de son tee-shirt.

En janvier dernier, il s'était aussi pris une bonne grêle sur l'Open d'Afrique du Sud et ça ne l'avait pas non plus arrêté. Bref, Matthieu Pavon est un golfeur tout terrain.