Par Paul Bémer

Certes, ils sont un peu en avance...

Halloween, c'est le 31 octobre. Et ce n'est un secret pour personne, aux USA, c'est une véritable institution. La NBA n'échappe pas à la règle. Dans la grande ligue de basket américaine, la tradition veut que les joueurs arrivent à la salle déguisés de façon à ce que les journalistes et les fans puissent profiter de ce défilé de costumes haut de gamme. Un défilé qui fait également figure de concours au sein du vestiaire année après année, obligeant les uns et les autres à toujours plus de créativité.

Hier soir, à l'occasion de la réception de Washington (dernier match à domicile avant Halloween, ce qui explique pourquoi ils sont légèrement en avance sur le calendrier, ndlr), les Blazers de Portland ont donc lancé ce grand carnaval annuel. Leur leader, Damian Lillard, en tête, qui s'est pointé grimé en ancien catcheur de la WWE, le légendaire "Stone Cold" Steve Austin.

Caleb Swanigan avait opté pour la tenue de Charlie dans "Où est Charlie ?", Al-Farouq Aminu celle de Freddy Krueger, CJ McCollum portait le masque de Vendredi 13 et Jake Layman était déguisé en pingouin. Mention spéciale au costume aussi original que réussi de Mo Harkless, celui de Tyrone Biggums, personnage interprété par Dave Chappelle dans son mythique Chappelle's Show.

Mais le grand vainqueur sera surement le pivot bosnien, Jusuf Nurkić, surnommé "la bête de Bosnie", et qui a donc débarqué au Moda Center de Portland en Bête de Walt Disney, mais sans Belle à son bras.