Par Ugo Bocchi

Le record du match le plus long, entre Nicolas Mahut et John Isner en 2010, ne sera donc jamais battu à Wimbledon.

Quand il s'agit de choisir le match le plus incroyable dans l'histoire du tennis, il n'y a que peu de doute sur la réponse : Nicolas Mahut - John Isner en 2010. Le score ? 6/4, 3/6, 6/7, 7/6, 70/68. La durée ? Onze heures et cinq minutes de jeu, étalées sur trois jours. C'était tout bonnement une folie, cette rencontre.

Mais tout ça, c'est fini ! Tout du moins, à Wimbledon (c'est pour le moment toujours possible à Roland Garros et sur l'Open d'Australie). L'information est tombée ce matin via le All England Lawn Tennis Club (AELTC), organisme chargé de fixer les règles du tournoi de tennis londonien : dès l'année prochaine, il y aura un tie-break dans le cinquième set, à partir de 12 - 12.

Philip Brook, membre de l'AELTC explique :

"Afin de parvenir à cette décision, on a consulté les joueurs et arbitres, on a analysé deux décennies de statistiques et on a pris en compte d'autres facteurs tels que la programmation des matches et l'expérience des spectateurs. Les matches qui durent dans le cinquième set sont rares. Mais nous pensons qu'un tie-break à 12-12, c'est le moment parfait. Les joueurs auront eu assez de temps pour prendre l'avantage dans le match, tout en garantissant que la rencontre s'achève dans des délais raisonnables." 

Une bonne nouvelle pour les joueurs et leurs jambes. Triste en revanche pour le spectacle.