Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial LeBron James aux Lakers

Ça y est, c'est officiel : LeBron James quitte Cleveland et portera le maillot mythique des Lakers de Los Angeles pour les quatre prochaines années. En NBA comme sur les réseaux sociaux, le nawak est total.

C'est un communiqué publié à deux heures du mat' (heure française) qui a mis le feu aux poudres. Et c'est l'agence Klutch Sports Group - codétenue par LeBron James - qui a annoncé la nouvelle en rappelant, au passage, le palmarès long comme le bras du King.

LeBron a donc paraphé un contrat stratosphérique de 154 millions de dollars sur quatre ans pour jouer à LA LA Land.

Jabbar, Magic, Shaq et Kobe... LeBron rejoint la grande famille des Lakers, dynastie aux seize titres NBA, pour tenter de redorer le blason Purple & Gold de la franchise californienne.

Une franchise sur laquelle plane toujours l'ombre de Kobe Bryant, retiré des parquets depuis 2016 et que certains fans aimeraient bien voir sortir de sa retraite pour gagner un dernier titre avec BronBron. #DansTesRêves

Des fans qui n'ont plus qu'un seul mot de vocabulaire depuis hier soir...

À ce stade de la pré saison, le cinq potentiel des Lakers met déjà les poils pour de multiples raisons pas toujours très avouables...

Merci qui ?

En l'espace de 24h, Magic Johnson, le président de la franchise, a frappé un grand coup sur le marché des transferts NBA. Sa prochaine mission pour devenir un dieu vivant à LA ? Convaincre les Spurs de lâcher Kawhi Leonard...

Longtemps annoncé comme le possible bras droit du King à LA, Paul George, natif de la cité des anges, a resigné avec OKC deux jours trop tôt. Too bad...

Phénomène bien connu des fans NBA, le "bandwagon" (le "retournement de veste" en VF) commence...

Petit tuto pour retourner discrètement sa veste...

"Je viens de signer pour quatre ans comme fan des Lakers"

La fin d'une longue dictature dans la conférence est, qui perd son roi et se retrouve désormais plus affaiblie que jamais par rapport à sa jumelle de la West Coast.

En recrutant LeBron, les Lakers viennent d'offrir un autre cadeau à la Californie, puisque LeBron James Junior , aka "Bronny", va devoir se trouver un lycée puis une fac' dans la région pour façonner son immense talent.

En attendant Kawhi, LeBron va ranger ses sneakers dans le même vestiaire que Lance Stephenson, avec qui il entretient une longue histoire d'amitié...

D'ailleurs, Lance, lui, est très content et déjà en route vers LA.

Stat' folle : Luke Walton, ancien joueur et actuel coach des Lakers, a été drafté en 2003. Soit la même année que LeBron.

Lors de son premier départ de Cleveland vers Miami, LeBron était parti sans avoir gagné le titre et les fans avaient brûlé son maillot un peu partout en ville. Cette fois-ci, la peine est toujours aussi grande, mais le message est différent.

Et pour ceux qui se posaient encore la question, oui, LeBron James est bien le GOAT.

 

Par Paul Bémer, publié le 02/07/2018