Brand

Paleo fitness : la plus sauvage des salles de sport

Quand la nature devient la principale source d'inspiration de votre programme fitness.

N’oubliez pas les bases : sauter, courir, grimper, s’équilibrer, marcher, ramper, soulever ou encore lancer ! Il n’est jamais trop tard pour s’y mettre ou s’y remettre. Hugo, un jeune sportif entrepreneur, a créé son propre concept pour que chacun puisse se réapproprier les mouvements naturels du corps : Wolf Movement.

Publicité

Une méthode unique

Publicité

Ce Montpelliérain d'adoption s’est inspiré de la technique Movnat, d’Erwan Le Corr, avec qui il est en partenariat, et du paléo-fitness, en creusant plus loin la réflexion. « Depuis très longtemps, je voulais ma propre méthode. Grâce à mes formations personnelles et professionnelles, j’ai pu acquérir un certain savoir sur le corps et, au fur et à mesure, perfectionner mon projet. Le but avec ma méthode Wolf Movement est de prendre le meilleur dans chaque discipline sportive. Par exemple, si des mouvements en yoga et en escalade m’intéressent je vais les exploiter et les intégrer dans un exercice d’équilibre. »

Une méthode évolutive, pour tous les goûts, et surtout, pour tous les niveaux. Que vous soyez jeune ou moins jeune, sportifs ou non, Hugo sait s’adapter à l’aide de trois curseurs : volume, intensité et complexité. « Dans tous les cas, quand quelqu’un vient pour la première fois, on discute de ses objectifs et ensuite on revoit les mouvements de base de ma méthode et, bien sur, la sécurité. Ça me permet de voir où en est la personne dans sa motricité et d’adapter la séance. » Une approche du mouvement épuré qui « réveille ta vraie nature ».

Une salle 100% fun

Mais avant de sauter de pierre en pierre ou de franchir une rivière sur un rondin de bois en pleine forêt, une salle a été spécialement créée, à Montpellier, pour que chacun prenne suffisamment confiance en soi et en ses capacités motrices. Il s'agit d'un espace modulable où tout bouge tout le temps, « comme ça, les gens ne s’ennuient pas, progressent à leur rythme et s’adaptent à un exercice différent à chaque fois. »

Loin d’une salle de sport classique, le but est de se préparer correctement pour ensuite se mouvoir au grand air. « C’est important pour moi d’avoir un endroit où les gens peuvent se retrouver. Ils sont plus rassurés et se sentent plus engagés. Au début, je proposais seulement des sorties en forêt mais c’était trop compliqué pour travailler en profondeur les différents exercices ; les spots intéressants étaient trop éloignés les uns des autres. Et comme en forêt c’est toi qui t’adaptes et pas l’inverse, j’ai décidé de créer cette surface modulable, la plus naturelle possible. »  

Reconnecte-toi à toi-même

Par groupe de huit personnes et de différents niveaux, pour que chacun puisse aussi apprendre grâce à l’observation des uns et des autres, Hugo n’oublie pas les sorties nature. « Certaines personnes, par exemple, ne se seraient pas senties capables de sauter d’un rocher à l’autre en forêt dès le début. Grâce au travail fait en amont en intérieur, elles ont pu se sentir super à l’aise à l’extérieur. »

Pour ce vosgien d’origine et amoureux de la nature, un retour aux sources est primordial pour les gens. « Nous devons nous adapter à la nature et ne pas perdre de vue la connexion avec notre corps et ses mouvements biologiques naturels ». Dès que le temps le permet, c’est sur des spots choisis par ses soins qu’Hugo emmène ses adhérents. « S’accrocher à un tronc d’arbre et grimper demande un certain savoir si on veut être efficace. Pour y arriver, l’entraînement n’a pas à être pénible, répétitif ou artificiel, puisque le corps est fait pour bouger naturellement. »

Evidemment, il vous faudra un peu plus de courage pour pratiquer cette discipline dans le froid hivernal, mais avec un peu d'équipement l'expérience devrait être tout à fait agréable. On vous invite à jeter un coup d'oeil chez ASICS pour constituer votre panoplie !

Alors, prêt(e) à vous lever de votre chaise et à réveiller votre vraie nature ? 

Pour en savoir plus: https://www.wolfmovement.fr/

Par Asics, publié le 18/12/2018

Copié